Mobilmat n.v.

Pathoekeweg 400
BE-8000 Brugge

Tel.: +32 50 320570
Fax: +32 50 311629
E-mail: info@mobilmat.be

BTW BE 0431.057.310

 

Mobilmat n.v. - Pathoekeweg 400, BE-8000 Brugge - Tel.: +32 50 320570 - Fax: +32 50 311629 - E-mail: info@mobilmat.be - BTW BE 0431.057.310

 
 
 
 
 
Vous êtes ici: Schlammages » Schlammages

SCHLAMMAGE

Le schlammage (ou RBCF) est une méthode de traitement de surface pour revêtements existants (revêtements bitumineux, béton de ciment, pavés,…) en vertu de laquelle un mélange d’agrégats minéraux (sable naturel d'un calibre de 0/2, 0/4, 0/7 ou 0/10), d’émulsions de bitume (émulsion de type A, émulsion d’élastomère de type E ou liant synthétique dépigmenté), d’eau et éventuellement d’adjuvants (ciment, additif, pigments,…) est préparé sur place dans la machine à shlammer (installation de mélange mobile) et immédiatement appliqué à froid sur la zone à traiter.

L’application d’une couche de schlammage permet d’enrichir et de réimperméabiliser un asphalte appauvri qui est devenu poreux au fil des ans et présente les premiers signes d’une fissuration. Ce procédé permet de lutter contre le vieillissement de la chaussée car le cailloutage branlant de la couche supérieure est refixé et le revêtement bitumineux bénéficie à nouveau d’une protection étanche, ce qui prolonge la durée de vie de la chaussée de plusieurs années.

La pose d’une couche de schlammage se traduit par une surface esthétique et homogène, avec une rugosité accrue et un confort de conduite supérieur. Elle donne même l’impression d’une route neuve car elle recouvre les anciens marquages routiers, les anciennes réparations locales et les autres petits défauts.

La procédure standard pour les travaux de shlammage consiste à appliquer une double couche, la première servant au reprofilage tandis que la seconde fait office de couche de finition ou de couche supérieure.

Pour l'application d’un schlammage monocouche (avec un résultat durable), un bon profilage de la route existante est indispensable. Voilà pourquoi le shlammage monocouche n’est applicable que sur un asphalte neuf ou en tant que couche supérieure temporaire lors de la réalisation de nouvelles routes en plusieurs phases.

On applique de plus en plus souvent des couches de schlammage colorées afin d'accentuer les pistes cyclables (schlammage rouge) ou de mettre en évidence des points critiques du trafic, comme les écoles, les hôpitaux ou les voies traversant des centres-villes.